Test en mer des machines de navigation de Giovanni Poleni reconstituées par les élèves de lycées professionnels.

Lien vers les photos et le film des répétitions sur le sloop de bornage Dahl Mad : https://1drv.ms/f/s!Ag-xDnHEbT6VoRIOU4zVA1lnJyxC

Le marquis vénitien Giovanni Poleni (1683-1761) est l’auteur de trois mémoires écrits en latin primés par l’Académie Royale des Sciences : La meilleure manière de mesurer sur mer le chemin d’un vaisseau, indépendamment des observations astronomiques (1733), Dissertations latines sur les ancres qui répondent aux trois questions proposées cette année par l’Académie royale des sciences (1737), De Ergatae Navalis praestabiliore, facilioreque Usu, Dissertatio (Essai sur un Emploi plus pratique et commode du Cabestan de Navire) (1741). Pour vérifier et illustrer la traduction en français de ces traités latins, le cabestan imaginé par Giovanni Poleni a été reconstitué par les étudiants de BTS Développement et Réalisation Bois du lycée de l’Élorn (Landerneau – http://bts.drb.free.fr/) sous la conduite de leurs professeurs : Alain Monot, Patrick Kerninon, Matthieu Fresnel et Janick Tessier. Les élèves de CAP Serrurier Métallier du Lycée Professionnel de Vauban (Brest – http://www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr) ont créé la machine pour mesurer la vitesse des vents dans le cadre du cours de Laurent Martin sur plan modélisé par Patrick Pélissard.
Après lecture des dessins originaux de Giovanni Poleni en regard du traité traduit, les élèves de BTS DRB du lycée Élorn de Landerneau ont modélisé en 3D (logiciel Top Solid) le cabestan puis réalisé par usinage une maquette en épicéa dont les parties métalliques ont été créées par François Gautier, professeur au lycée Chaptal de Saint-Brieuc. Ensuite, les étudiants se sont rendus à bord du Dalh Mad, sloop de bornage en bois de Maël Terry (patron), afin de prendre les côtes du « poste avant » et d’y encastrer le cabestan à l’échelle du Dalh Mad. Cette reconstitution du cabestan de Poleni, en chêne avec des barres en hêtre, sera testée en mer durant les festivités maritimes de Brest 2016.
La création d’une machine pour mesurer la vitesse du vent par les élèves de CAP Serrurier Métallier du Lycée Professionnel de Vauban (Brest) s’est appuyée sur les plans en 3D réalisés d’après les dessins originaux de Poleni. Les élèves, ensuite, ont réalisé le formage et le soudage des pièces de la machine, au semi-auto MAG, soudage à l’arc électrique sous protection gazeuse. Cette machine pour mesurer la vitesse des vents sera également embarquée sur le Dahl Mad pour un test en mer en juillet 2016.